parodier : un autre regard
Les livres et les CDs 
Jacques Brel
Auteur

contact

Alain Souchon parodie chanson


avez-vous déjà lu ainsi * Alain Souchon
Alain Souchon

1) J'ai cinquante ans

2017 : enfin la vidéo (mise en scène par l'auteur)
Vous abonner GRATUITEMENT à la chaîne PARODIES sur Youtube :


Cinquante ans
ça devait arriver
J'ai cinquante ans
Laissez-moi rêver
Qu'j'ai tout mon temps
Même si c'est surprenant
J'en suis content
J'me sens 'core jeune mais

Si tu m'dis qu'ça s'voit
Je t'appelle l'affreux Judas

Cinquante ans
Les matches de football
P'tit écran
Comme j'en raffole
Le gnangnan
Je trouve ça drôle
Forcément
On m'dit frivole

Si tu m'dis qu'ça s'voit
Je t'appelle l'affreux Judas

C'est chaque jour que j'm' balade
Je suis le roi d'la flémarde
Quand je m'approche des jupes des filles mon coeur brille
Et les gars j'en parle pas

Si tu m'dis qu'ça s'voit
Je t'appelle l'affreux Judas

Cinquante ans
Je vis dans des sphères
Où les gens
Sont millionnaires
On s'voit souvent
Pour le plan d'carrière des enfants
Faut bien être solidaire

Si tu m'dis qu'ça s'voit
Je appelle l'affreux Judas

Cinquante ans
Billets plein les poches
Cinquante ans
Les filles aiment ma Porsche
Cinquante ans
Laissez-moi rêver
Qu'j'ai tout mon temps

Si tu m'dis qu'ça s'voit
Je t'appelle l'affreux Judas

Je m'souviens de ma cabane
Des vacances en caravane
J'me r'vois tout p'tit môme s'moquant des bedonnants
J'fais du jogging en marchant

Cinquante ans
ça devait arriver
Cinquante ans
Laissez-moi rêver
Qu'j'ai tout mon temps
Même si c'est surprenant
J'en suis content
J'me sens 'core jeune mais

Si tu m'dis qu'ça s'voit
Je t'appelle l'affreux Judas (ter)



Titre de l'oeuvre originale : J'AI DIX ANS (Alain SOUCHON / Laurent VOULZY) 3'00

Pour le PROGRAMME DES OEUVRES DIFFUSEES destiné à la SACEM (formulaire jaune) :
Notez simplement : J'ai cinquante ans (Stéphane TERNOISE)

VOUS POUVEZ AUSSI chanter : J'ai soixante ans
Notez simplement : J'ai soixante ans (Stéphane TERNOISE)


2) Arlette

Quand Arlette tente la grande séduction
Y'a Souchon qui lui répond
Moi j'suis partant pour faire ta promotion
Une chanson pour les élections
Comme l'ont écrit Staline Lénine Trotski
Faut savoir se servir d'la bourgeoisie
C'est en promettant les plus belles cerises
Que la république s'ra prise

J'suis sûr qu'elle rit
Du nigaud
Arlette grandit
C'est trop beau

Quand Arlette tente sa plus grande imposture
Les mots qui sont caricatures
Apparaissent tout nouveaux aux sans mémoire
Qui f'ront les beaux dans l'isoloir
Elle a la dialectique bien soviétique
Du temps apparatchiks sympathiques
Des tristes matins du mur de Berlin
Quand on nous mordait la main

J'suis sûr qu'elle rit
Du nigaud
Arlette grandit
C'est trop beau

Arlette !

Comme Souchon les a canonisées
Pas b'soin de regarder les idées
C'est la grande caution intellectuelle
Du chanteur qui nous émerveille (OU : plus grand que cabrel)

J'suis sûr qu'elle rit
Du nigaud
Arlette grandit
C'est trop beau

J'suis sûr qu'elle rit
Du nigaud
Arlette grandit
C'est trop beau
J'suis sûr qu'elle rit

J'suis sûr qu'elle rit
Du nigaud
Arlette grandit
C'est trop beau

J'suis sûr qu'elle rit
Du nigaud
Arlette grandit
C'est trop beau

Arlette (bis)

Qu'Arlette mente il peut pas le croire Souchon !

Pour le PROGRAMME DES OEUVRES DIFFUSEES destiné à la SACEM (formulaire jaune) :
Notez simplement : Arlette (Stéphane TERNOISE)

Plus de textes sur
je ne suis pas souchon .com
Je ne suis pas ALAIN SOUCHON !!

Accueil PARODIER les parodies - recevoir gratuitement parodies par mail -



Alain Souchon parodie chanson




Commentaires ouverts en octobre 2014 :

Votre avis, remarque ou autre

-- du 11 novembre 2014 à 18 : 47
par Pascal : A mon tour j'ai cinquante ans ! Et je bosse encore en écoutant du souchon le week-end !